Partir sa transformation DevOps du bon pied : entretien avec GIRO

image entretien bilan de santé DevOps - GIRO

Entretien réalisé le 5 mai 2022 en compagnie de Vanessa Rousseau, analyste performance organisationnelle et Denis Lemarchand, responsable du groupe accompagnement à la transformation chez GIRO.

Par Philippe Bourget, vice-président stratégies & commercialisation et Lise-Andrée Duperré, responsable marketing chez Gologic.

Contexte actuel 

Depuis quelques années, GIRO a entrepris une transformation afin d’adapter ses processus à la nouvelle réalité numérique. Au courant de l’année 2021, l’équipe en accompagnement à la transformation, appuyée par le secteur technologies, a initié un bilan de santé des processus actuels de développement de produit. Un des principaux objectifs était de faire ressortir les besoins transformationnels que GIRO doit opérer afin de répondre à son marché, qui demande des mises à jour et des livraisons logicielles plus rapides et plus fréquentes. 

L’équipe avait déjà une feuille de route, mais elle sentait le besoin de faire appel à une firme externe pour valider cette dernière et obtenir des recommandations. 

À travers ce témoignage, livré par Vanessa Rousseau, analyste performance organisationnelle et Denis Lemarchand, responsable du groupe accompagnement à la transformation, vous découvrirez toutes les étapes de ce bilan de santé : 

  • Les motifs qui ont poussé GIRO à vouloir faire cet exercice, 
  • Les raisons de faire appel à une firme externe,
  • La structure, les produits et les équipes en place, 
  • Le processus de sélection du partenaire, 
  • Les attentes et les craintes avant d’entreprendre l’exercice,
  • La charge de travail exigée pour réaliser cet exercice,
  • Les résultats et la conclusion.

Avant tout, laissons-nous vous présenter brièvement ce fleuron québécois de l’industrie des TI qui, selon nos interviewés, offre une culture d’entreprise unique.  

GIRO en quelques mots

GIRO est une société montréalaise spécialisée dans le développement de logiciels pour la planification et la gestion des opérations des sociétés de transport public et de livraison postale. Grâce à ses solutions d’optimisation et l’expertise de ses 600 employés, GIRO est reconnue à l’international avec plus de 300 installations logicielles réparties dans 28 pays. Sa mission : améliorer la qualité de vie à travers le monde grâce à des logiciels et des services qui augmentent l’efficacité du transport en commun et de la livraison postale. 

Parmi les clients de GIRO, on retrouve les plus importantes sociétés de transport public et de livraison postale, dont STM à Montréal, LA Metro à Los Angeles, Postes Canada, SNCF, RATP et La Poste en France, Hochbahn en Allemagne, SBS Transit à Singapour et Yarra Trams en Australie.

Entretien avec GIRO

Lise-Andrée : Quels ont été les motifs qui vous ont poussé à vouloir faire ce bilan de santé de vos processus ?

Denis Lemarchand : Certains clients veulent avoir des mises à jour et des livraisons biennales. Pour répondre à cette demande de livraison accélérée, nous devons faire des efforts considérables, des livraisons continues internes pour ensuite être en mesure de déployer le produit chez le client. 

« Le besoin de se moderniser et d’adopter la culture DevOps est venu à la base de nos clients, qui demandaient des livraisons et des mises à jour plus rapides et fréquentes. Cette demande a soulevé des réflexions au niveau de l’organisation. » 

Denis Lemarchand, responsable du groupe accompagnement à la transformation chez GIRO.

En parallèle à cette réflexion, certaines initiatives avaient déjà démarré. Du côté du secteur technologies, on travaillait sur une nouvelle façon de livrer plus rapidement et efficacement, tandis que de mon côté, je me penchais sur une approche DevOps pour livrer chez certains clients. 

Nous en sommes venus à la conclusion que nous avions besoin de savoir où nous étions. L’idée de faire un bilan de santé interne s’est de là concrétisée. 

Lise-Andrée : Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir faire appel à une firme externe pour réaliser ce bilan de santé ? 

Vanessa Rousseau : Pour donner de la crédibilité à la transformation que nous entreprenons, plutôt que de faire cet exercice par nous-mêmes, nous désirions aller chercher une expertise externe. Nous avions déjà une bonne idée de notre feuille de route, mais nous voulions avoir des recommandations.

Lise-Andrée : Décrivez-nous brièvement votre structure, vos produits et vos équipes.

Vanessa Rousseau : GIRO propose 3 solutions logicielles : 

  1. HASTUS : c’est une solution logicielle d’optimisation dédiée aux sociétés de transport public pour la planification des réseaux, la création des horaires et la gestion des opérations.
  2. HASTUS-OnDemand : c’est une solution logicielle qui permet de gérer les services de transport général à la demande et de transport adapté.  
  3. GeoRoute : les sociétés postales utilisent la solution logicielle GeoRoute pour optimiser les étapes clés de la collecte et de la livraison postale, que ce soit pour les lettres et/ou les colis. 

Une grande partie des activités de GIRO se concentre autour de la solution logicielle HASTUS. Pour cette dernière, nous avons une version générique sur laquelle environ 200 développeurs travaillent. En parallèle, nous avons des familles de produits reliées (planification, création des horaires, gestion des opérations, etc.) sur lesquelles de plus petites équipes de développement codent. À côté des activités de développement pures, nous avons les activités d’installation et/ou de mise à jour de la solution logicielle chez les clients. Dans ce secteur, appelé le secteur projets, il y a des équipes qui personnalisent le produit selon les besoins spécifiques du client. 

Lise-Andrée : Parlez-nous de votre processus de sélection du partenaire pour ce bilan de santé.

Denis Lemarchand et Vanessa Rousseau : Nous avons tout d’abord établi une grille de critères énumérant les points importants à considérer pour faire notre choix de partenaire : 

  • Partenariat à long terme : un partenaire qui après le bilan de santé serait en mesure de mettre en place les recommandations avec nos équipes.
  • Expertise : un partenaire expert dans son domaine. 
  • Approche : un partenaire qui offre une méthodologie structurée pour effectuer le bilan de santé : ateliers, suivis, livrables, etc. 
  • Références clients : un partenaire avec de bonnes références. 

Nous avons ensuite cherché des fournisseurs parmi nos références et le Web. En sont ressortis 4 fournisseurs potentiels. À la suite de rencontres, discussions et dépôt d’offres de service, deux fournisseurs sont ressortis du lot. Nous avons complété la grille, puis nous l’avons amenée au comité de sélection qui a rencontré les deux finalistes. 

Au fil des discussions et des avancements, un nouveau critère s’est ajouté et a fait peser dans la balance, celui de la composition de l’équipe du partenaire. Nous avons constaté qu’avec Gologic, nous serions accompagnés par une équipe complète d’experts, et non par une seule personne, sur laquelle tout le poids de l’exercice allait reposer.

Les deux facteurs prépondérants dans notre choix final ont été : 

« Nous savions à quoi nous attendre comme exercice d’analyse et que nous serions accompagnés par une équipe d’experts. » 

Vanessa Rousseau, analyste performance organisationnelle chez GIRO.

Lise-Andrée : Quelles étaient vos attentes au début de l’exercice ?

Denis Lemarchand : L’objectif principal de mon côté en réalisant cet exercice était de faire ressortir les besoins transformationnels que GIRO doit opérer. Nous connaissions nos défis actuels et nous savions que de travailler avec une firme pour obtenir un avis externe nous aiderait à les mettre en lumière. Et ce fut bien le cas ! 

Lise-Andrée : Aviez-vous eu des craintes avant d’entreprendre ce bilan de santé ?

Denis Lemarchand : Notre crainte était que les experts de Gologic soient trop optimistes et déconnectés de notre réalité et de celle de nos clients. Le message de Gologic devait être crédible et réaliste en tenant compte de notre contexte et notre histoire. Les experts de Gologic ont bien adressé les constats. La conclusion a été de dire : « Que pouvons-nous faire de mieux pour adresser cette problématique, sans tout changer ? »

Lise-Andrée : Est-ce que cela a été difficile d’inclure les parties prenantes à l’activité ? Les gens étaient-ils enthousiastes, craintifs, suspicieux ?

Vanessa Rousseau : Environ 40 personnes ont participé au bilan. Au fil des ateliers et des discussions, ils ont découvert des experts crédibles et en mesure de les accompagner dans cette transformation. La preuve est que, suite au bilan, plusieurs ont demandé l’aide de Gologic sur différents projets à réaliser en lien avec le DevOps. 

Lise-Andrée : Que pensez-vous de la charge de travail exigée de votre part pour réaliser cet exercice ? 

Denis Lemarchand : Il ne faut pas se le cacher, cet exercice nous a demandé beaucoup d’implication et d’efforts. Plusieurs heures de travail, de communications, d’allers-retours et de rétroaction. Il faut s’attendre à ce genre d’implication, car un changement demande et requiert des efforts. Il faut bien préparer l’équipe, c’est la clé du succès de cet exercice. 

« Se transformer, c’est un peu comme changer le guidon de ton vélo pendant que tu roules. »

Denis Lemarchand, responsable du groupe accompagnement à la transformation chez GIRO.

Vanessa Rousseau : Ce bilan touchait 100 % de l’entreprise. Ça touchait de nombreux processus et façons de faire. Tout l’écosystème était impacté.

Lise-Andrée : Quand l’heure de la feuille de route et des livrables est arrivée, est-ce que les constats correspondaient à vos hypothèses de base ?

Denis Lemarchand : Pas nécessairement de grandes surprises, et heureusement ! Ce fut plutôt une prise de conscience sur les priorités à mettre de l’avant. Cela a amené plusieurs questions sur la feuille de route et sa priorisation. Cela a permis de clarifier et de rassurer notre plan de match de base. Nous avons validé notre transformation.

Lise-Andrée : En conclusion, êtes-vous satisfaits de cet exercice ?

Vanessa Rousseau : Certainement ! Je suis contente des éléments que les experts ont fait ressortir et surtout, de la manière dont ils les ont amenés. Je dirais même que les experts de Gologic ont été audacieux, mais pour le mieux. Mes attentes ont été satisfaites.

Denis Lemarchand : Oui, je suis vraiment satisfait de ce bilan de santé que nous avons réalisé avec l’équipe de Gologic. Gologic nous aidé à soutenir le message de transformation au sein de l’organisation. En conclusion, faire cet exercice collaboratif nous a permis de sortir des sentiers battus. La magie de la collaboration ! C’est bien d’avoir des plans bien définis, détaillés et clairs de ce qui va se passer, mais parfois se laisser un peu plus de latitude pour collaborer fait émerger de belles choses. 

Nos services

Gologic est une entreprise offrant des services d’évaluation de maturité DevOps, de formation et d’accompagnement. Depuis 10 ans, Gologic participe activement à d’importants mandats de transformation numérique comprenant des migrations vers les microservices pour des institutions bancaires, gouvernementales et de télécommunications. Notre formule d’incubation de vos équipes conjugue la dimension humaine, opérationnelle et applicative ciblant leur autonomie dans le cycle de livraison.

Par Philippe Bourget, vice-président stratégies & commercialisation et Lise-Andrée Duperré, responsable marketing chez Gologic.

Suivez-nous et partagez

Laisser un commentaire